Le comité judiciaire sénatorial à Hawaï doit commencer à étudier le projet de loi.

Un porte-parole du rockeur a indiqué jeudi à l'Associated Press que Steven Tyler avait soumis un témoignage écrit en soutien à la proposition législative, qui faciliterait l'obtention de montants en dommages pour des photos prises de manière offensante dans un contexte de vie privée.

Steven Tyler souligne que Hawaï attire les célébrités qui veulent passer des vacances en paix, et qu'il y aura toujours des paparazzis, mais qu'il y a des «limites à ne pas franchir».

Le leader d'Aerosmith a acheté récemment une maison valant plusieurs millions de dollars à Hawaï.

Au moins une dizaine de célébrités ont soumis des témoignages soutenant le projet de loi, incluant Britney Spears, Avril Lavigne, Neil Diamond, Tommy Lee et la famille Osborne.

Le projet de loi permettrait des poursuites au civil contre des photographes et des vidéastes sur la prise d'images durant des moments privés ou familiaux «d'une manière qui serait offensante pour une personne raisonnable».

Le texte ne spécifie pas si des endroits publics, tels que les plages de Hawaï, seraient exemptés. Il s'appliquerait aux gens prenant des photos installés sur des embarcations au large de ces plages.

Plus du deux-tiers des membres du Sénat de l'État d'Hawaï ont commandité la proposition.

Copyright The Canadian Press